Vous avez perdu le nord ? Ces astuces vous aideront à le retrouver !

Vous avez perdu le nord ? Ces astuces vous aideront à le retrouver !

Mardi 22 août 2017 — C’est une situation assez courante en vacances : vous partez plein d’énergie pour une randonnée fléchée à pied ou à vélo. Mais vous constatez très vite que le fléchage laisse à désirer et que votre GSM n’a plus de réseau. Vous concluez qu’un vrai GPS de randonnée ne serait pas un luxe superflu. Mais comment continuer ? Et comment retrouver votre chemin ?  Garmin, leader mondial sur le marché des systèmes de navigation par satellite, vous aidera à ne plus perdre le nord.

S’égarer peut arriver à tout le monde. Pour ceux qui n’ont pas encore de GPS et qui ont perdu toute orientation, Marc Otte, expert ‘cartes et compas’ de l’asbl Wandelsport Vlaanderen et de Sport.Vlaanderen, vous propose quelques astuces : 

  • En forêt, vous pouvez vous orienter grâce à la nature : la mousse se trouve toujours sur la face sud-ouest des arbres. Par contre, les entailles dans l’écorce sont plus profondes du côté est en raison du vent sec et froid qui vient généralement de cette direction. Vous trouverez le sud en regardant l’ouverture d’un nid d’oiseau. Vous vous trouvez devant une rivière ? Suivez-la en aval. Les villages se trouvent généralement dans la vallée.
  • Dans les polders, les arbres s’inclinent dans la direction du nord-est, parce qu’ils attrapent beaucoup de vent, qui vient généralement du sud-ouest.
  • Une montre avec des aiguilles analogues peut vous aider à trouver le sud. Tournez la petite aiguille dans la direction du soleil. Le sud se trouve au milieu entre cette petite aiguille et 1h (en hiver) ou 2h (en été).

Nord, est, sud, ouest… ce ne sont bien évidemment que des directions. Et dans beaucoup de cas, ça ne suffit pas pour retrouver un sentier ou un chemin. Pour ceux qui ne veulent pas prendre de risques tout en retirant le maximum d’une randonnée, mieux vaut investir dans un bon GPS de randonnée. Garmin vous explique pourquoi :

  • Bien souvent, vous ne pouvez déjà plus compter sur votre smartphone après 2 à 3 heures lorsque vous avez activé la localisation et que la luminosité de l’écran est au maximum. Un GPS de randonnée a une autonomie moyenne de 16 heures et, en plus, vous pouvez changer les piles. La montre multisport Fenix 5 a même une autonomie de 24 heures en mode GPS. De plus, l’écran d’un GPS reste bien lisible même en plein soleil.
  • Par mauvais temps, votre carte devient très vite un chiffon humide et vous ne pouvez plus sortir votre smartphone, alors que les GPS de randonnée résistent à l’eau. Les modèles eTrex® de Garmin par exemplre offrent également un niveau de résistance à l’eau IPX7.
  • Grâce à la combinaison des localisations GPS et GLONASS dans les GPS Garmin, vous continuerez à recevoir le signal GPS à des endroits isolés.
  • Vous pouvez facilement télécharger les cartes TOPO très précises sur un GPS de la série Oregon®. Europe, Asie ou Afrique, tout est possible.
  • La fonction TracBack de Garmin vous permet de revenir sur vos pas sans problème. Selon Marc Otte, il s’agit d’ailleurs du premier réflexe qu’il faut avoir lorsqu’on s’égare. Vous retrouverez cette fonction entre autres sur la Fenix 5.
  • Grâce à un altimètre barométrique, vous pouvez mesurer très exactement les gains et pertes d’altitude. Idéal pour les randonneurs ou cyclistes qui veulent analyser et améliorer leurs performances par après.
  • Pour plus d’options, consultez le site internet de Garmin.

Vous voulez de plus amples informations sur les GPS portables de Garmin ? N’hésitez pas à contacter press@voice.be

GPS vs. Smartphone
Fenix 5
Garmin Oregon 700 (€399.99)
Oregon 750t (€549.99)
Oregon 750t (€549.99)
Garmin Oregon 700 (€399.99)
Garmin eTrex Touch 35 (€299.00)
Garmin eTrex Touch 35 (€299.00)